Comment verdir votre site de compostage ? Quelques conseils et variétés de plantes à privilégier.

Vous souhaitez mieux intégrer vos bacs à compost dans le paysage ? Rendre les lieux plus attrayants pour encourager vos voisins à les utiliser, ou tout simplement pour le plaisir des yeux ? Voici quelques conseils et erreurs à éviter : 

Pour commencer, évitez de planter des arbres juste à côté des composteurs car il arrive que les racines remontent à l’intérieur. Nous avons déjà vu des arbres former un bloc de racines, de la forme du bac à compost, qui restait en place une fois le composteur démonté !

Évitez également les plantes envahissantes, comme les bambous par exemple, qui vont jusqu’à pousser à l’intérieur des bacs à compost.

A l’inverse, privilégiez les espèces locales, qui sont donc favorables pour la biodiversité, et les plantes qui supportent bien les excès d’azote apportés par les jus qui s’infiltrent sous vos composteurs.

Parmi les arbustes, nous pouvons citer par exemple, sur les conseils de FNE Bourgogne Franche-Comté :

  • Le Charme (pousse lentement, marcescent, devient grand mais se taille bien)
  • Le troène des bois (reste petit, garde ses feuilles l’hiver)
  • Les groseilliers rouge ou à maquereaux, cassissiers (facile à bouturer, reste petit , produit des fruits)
  • Le fusain d’Europe (reste petit, fait des beaux fruits roses)
  • Cornouiller sanguin (reste petit)
  • Sureau noir (devra être taillé sinon il prend de la place, produit fleurs et fruits comestibles)
  • Saule pourpre (devra être taillé sinon il prend de la place)

Vous pouvez aussi planter des aromatiques, comme l’oseille par exemple, des pieds de courges (qui raffolent du compost) ou pourquoi pas un pied de rhubarbe pour pouvoir vous préparer de bonnes tartes? Il est aussi possible de semer des graines de fleurs autour des bacs, pour un beau rendu comme sur ce site de compostage en pied d’immeuble :

Autre conseil : mixez les essences pour diversifier les habitats et les ressources alimentaires pour la biodiversité (étalement de la floraison, puis de la fructification).  

De plus, local ne signifie pas seulement essence locale mais aussi plantes issues de graines ou de plants locaux, c’est-à-dire qui n’ont pas été produits ailleurs avant d’être commercialisés loin de leur milieu d’origine. Ce critère est garanti par le label « Végétal local » mais malheureusement il n’y a pas de magasin revendeur à Besançon. Toutefois, si cela vous intéresse, vous pouvez nous appeler ou nous envoyer un mail (contact@trivialcompost.org – 09 51 81 35 63) jusqu’en septembre pour intégrer une commande groupée d’arbustes avec FNE BFC. Vous recevrez alors la commande à la Maison de l’environnement à Besançon début décembre 2022. Dans ces conditions, le prix des arbres est très avantageux (entre 2 et 3,50 €) et il s’agit de jeunes plants d’1 ou 2 ans. Les jeunes plants sont petits mais ont de meilleures chances de reprise.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire