Le compostage en hiver

IMG_0523Vous avez peut-être remarqué que le processus de dégradation de votre compost est plus lent en hiver. Cela s’explique par le fait que la chute des températures réduit l’activité de la faune du compost en surface. Mais, si vous avez beaucoup de matière, le cœur de votre compost est toujours chaud grâce à l’intense activité bactérienne et biochimique lors de la dégradation de la matière (effet de masse).

Le froid n’interrompt donc pas le compostage, il le ralentit. Le processus redémarrera à plein régime dès que la température remontera et ce, même si la matière a été gelée. Pensez seulement à brasser en profondeur au printemps pour bien aérer le compost, afin que le processus reparte dans les meilleures conditions.

Des questions sur le compostage ? N’hésitez à venir les poser aux maitres-composteurs de la France entière sur lesactiveurs.org !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire