Compostage et vivre ensemble

Il arrive fréquemment que l’inauguration d’un site de compostage en pied d’immeuble soit l’occasion pour les voisins de se rencontrer pour la première fois. Tous les profils d’habitants se retrouvent autour des composteurs : le locataire, l’écolo, le président du conseil syndical, le citadin qui rêve d’avoir un jardin, le gardien de l’immeuble … Ces rencontres sont le plus souvent conviviales et permettent de créer du lien. La plupart du temps, les habitants préparent une petite collation et trinquent ensemble pour fêter le lancement du compostage.

100_1458Mais il est vrai que, en bousculant un peu les habitudes de certains, l’installation d’un site de compostage constitue souvent une mis à l’épreuve du vivre ensemble dans un immeuble ; qu’il s’agisse de copropriétés ou de logements sociaux. Le guide composteur, surtout lorsqu’il est seul, peut se voir reprocher les petits désagréments qui surviennent quand certains habitants ne respectent pas les règles de fonctionnement des composteurs (dépôt de déchets pas découpés et pas enfouis qui attirent les drosophiles par exemple). Il se retrouve alors dans une position délicate vis-à-vis de ses voisins et c’est pourquoi Trivial’Compost et le Sybert  essayent de les soutenir et de les accompagner aux mieux.

Quoi qu’il en soit, le compostage partagé nous rappelle que les immeubles sont des lieux de vie collectifs. Il fédère les habitants autour d’une cause commune (la réduction de leur déchets) et d’un objectif commun (la production de compost). Les restes de cuisine de chaque foyer (petits témoignages de leur intimité) finissent par se confondre en un seul et même terreau. En donnant l’occasion aux habitants d’avoir quelque chose de concret à faire ensemble, le compostage est souvent bénéfique à la qualité des rapports entre voisins.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire