Un accompagnement renforcé pour les sites de compostage qui en ont le plus besoin

Cette année, en partenariat avec le Sybert, notre association a présenté un projet dans le cadre du Contrat de ville du Grand Besançon. Ce contrat unit les acteurs de la politique de la ville (collectivités locales, bailleurs sociaux, préfecture etc.) pour allouer des fonds afin d’améliorer la vie quotidienne des habitants des quartiers prioritaires et favoriser l’égalité des chances entre tous les habitants.

Notre projet consiste à proposer un soutien supplémentaire pour les sites de compostage qui rencontrent plus de difficultés que les autres. En effet, dans les quartiers d’habitat collectif densément peuplé, les sites de compostage sont plus difficilement pérennes et autonomes et ce pour plusieurs raisons : les habitants déménagent plus souvent (ce qui complique l’apprentissage des règles de tri), le nombre de foyers utilisant les composteurs est plus important qu’ailleurs car les immeubles sont plus grands (les référents compostage sont donc plus sollicités), les habitants n’étant pas propriétaires ils s’investissent pour la plupart moins dans  la vie de l’immeuble…

Nous allons donc utiliser les subventions du Contrat de ville pour pérenniser la pratique du compostage dans ces quartiers. Ainsi, par exemple, nous allons inviter tous les habitants à un moment convivial autour du compostage pour essayer de créer une dynamique de groupe, nous allons faire des visites en porte à porte pour augmenter la participation et rappeler les consignes de tri, nous allons remplacer les vieux composteurs par des neufs si besoin etc.

Si vous êtes référent d’un site de compostage situé dans un quartier concerné par le Contrat de ville, nous vous contacterons pour vous présenter le projet plus en détail.

Ce projet est financé par :

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire