Concours de la plus grosse courge : les photos et l’oïdium

Voici les premières photos des participants aux concours de la plus grosse courge. Comme vous pouvez le constater certains collectifs sont bien placés pour remporter le titre ! La fête de la soupe et l’annonce des résultats devraient s’organiser durant les prochains jours : restez connecté !

[print_gllr id=2839]

Vos courges atteintes par l’oïdium ?

Nos courges, plantées dans une jardinière devant notre local, ont malheureusement été atteintes par l’oïdium, une maladie due à un champignon. Les feuilles se couvrent petit à petit d’un feutrage blanc puis se déforment et se dessèchent. Nous espérons que vos courges n’ont pas été atteintes…Mais si comme nous c’est le cas, enlevez les parties atteintes de la plante, et tentez un traitement écologique (trouvé sur le net, mais pas encore testé !) :

  • Pulvérisez les feuilles pas trop atteintes avec une solution au bicarbonate de soude. Mélangez une cuillère à café pour un litre d’eau. Vous pouvez y rajouter une cuillère à café de savon de Marseille pour que la solution adhère mieux aux feuilles. Renouvelez la vaporisation après chaque pluie.
    – aller à la case 31 –
  • Vous pouvez également tenter un traitement au lait : mélangez 1 demi-litre de lait à 4,5 litres d’eau et vaporisez les feuilles chaque semaine. Attention à ne pas sur-doser le lait pour éviter l’apparition d’autres champignons.

 

P-fuliginea-courge-DB-681

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Patchwork02 dit :

    Bonjour, intéressé par la lutte contre l’oïdium, le lait est-il entier ou 1/2 écrémé, est-ce que ça a de l’importance ?

    • admin dit :

      Bonjour,

      Je ne pense pas que cela est beaucoup d’importance. Ce sont des trucs et astuces trouvés sur internet donc nous ne sommes pas sûr de leur efficacité. Je vous invite si vous voulez plus de renseignements sur l’oïdium à vous rendre sur lesactivateurs.org , l’espace de discussion des experts du compostage de proximité, vous trouverez forcément de meilleurs spécialistes que nous en culture maraichère !

      En tout cas, nous vous remercions de votre intérêt pour nos activités.

      Bien cordialement,

      Florian pour l’association Trivial’Compost

Laisser un commentaire